Ouvrez l’oeil ! Levez le pied !

À la plage, en forêt, à la montagne et même dans les parcs et jardins de nos villes, on a tous envie d’un grand bol de nature. Notre soif  d’espaces verts risque pourtant d’être un vrai cauchemar pour toute cette faune qui, à l’instar de ce gravelot nichant à même le sable des plages, a pris ses aises durant le confinement. Alors voici quelques conseils fournis par la Ligue pour la Protection des Oiseaux pour laisser une chance aux oisillons, aux renardeaux ou aux faons du confinement de grandir.

Afin d’éviter une hécatombe, la LPO en appelle à la responsabilité de chacun pour redoubler de précautions :

  • Evitez au maximum de fréquenter les hauts de plage, les dunes de sable, les berges de cours d’eau et soyez attentifs à la présence d’espèces que vous pourriez déranger en pleine période de reproduction.Respectez les dispositifs de protection mis en place pour les protéger.
  • Restez sur les sentiers balisés en forêt, en montagne et sur le littoral, et tenez les chiens en laisse.
  • Levez le pied au volant et demeurez vigilants quant à la présence d’animaux sur les routes.
  • Laissez une partie de vos espaces verts s’ensauvager en retardant la tonte des pelouses et la taille des végétaux, en particulier les haies et les arbres qui abritent une grande biodiversité.
  • Vérifiez que des animaux ne se sont pas installés avant de redémarrer des activités sur des chantiers, des bâtiments inoccupés, des terrains de sport, des aéroports, des établissements scolaires, etc.
  • En cas de découverte d’un animal sauvage blessé ou vulnérable, prenez conseil auprès de spécialistes afin de ne pas commettre d’erreur fatale en tentant d’intervenir. Toutes les informations sont accessibles sur le site de la LPO : https://www.lpo.fr/oiseaux-en-detresse/les-gestes-qui-sauvent

Photo P. Cavallin-LPO

Retour haut de page

Partagez...

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp