Cévennes

Le retour aux sources

Voyage Grand format

ENTRE  LOZÈRE ET GARD, LE PARC NATIONAL DES CÉVENNES INVITE A SE RESSOURCER EN PLEINE NATURE. AU FIL DES VALLÉES ET DES CAUSSES, ON COLLECTIONNE RANDONNÉES A GRAND SPECTACLE, VILLAGES MÉDIÉVAUX, BAIGNADES EN RIVIERES. 

Arrivée à Nîmes et cap vers Le Vigan, la petite capitale des Cévennes gardoises. La ville distille un charme cossu, avec ses hôtels particuliers du XVIIIe siècle, ses fontaines fraîches et son allée de platanes. Chaque mardi de l’été, un marché paysan y propose la fine fleur de la gastronomie locale : pélardons, jus de pommes, truites bio fumées, confitures d’oignons doux. C’est aussi ici qu’a débuté l’aventure de la soie, racontée par le menu au beau musée cévenol, dans une ancienne filature des rives de l’Arre. Les dames font leur shopping à la boutique de l’usine Well-Le Bourget ou encore mieux, chez L’Arsoie-Cervin, spécialisé dans la fabrication de bas couture, dans la bourgade voisine de Sumène. Sur les petites routes alentours, les paysages défilent, flirtant entre vallées et crêtes. Dans la vallée escarpée de Mandagout, on s’invite dans une Asie miniature, entre les parcelles vertes d’oignons doux cultivés en terrasses. Aulas, Arphy, Mars, Aumessas : partout, les villages chauffent leur pierres médiévales au soleil. Un spot pour se poser en toute intimité? Le Mas du Ribard, à Bréau et Salagosse. Dans cette accueillante maison d’hôtes, blottie en pleine nature, chaque bâtisse de pierres sèches a son accès indépendant et sa terrasse privée. Au pied du domaine, la rivière invite à la baignade et les sentiers appellent à la balade.

PARTIR DANS LES CÉVENNES

Vous êtes plutôt Cévennes du Sud ouCévennes du Nord ?

Vous préférez rester au coeur du Parc national des Cévennes.

Le hameau de Bez-et-Esparon, niché au creux des forêts des Cévennes méridionales, près du Vigan.

Plein sud, on rejoind le causse de Blandas. Les brebis paissent sur la lande, les champs de blé ondulent sous la brise. Fille d’agriculteurs, Isabelle Durand a transformé sa belle ferme caussenarde de Rogues en maison et table d’hôtes voyageuse. A Nomad’ Elze, on bivouaque en tribu, sous des yourtes mongoles avec des vrais lits et des draps fleurant bon le frais. Comme au camping, il y a des tables en bois, des coins barbecue, des sanitaires. Tout l’été, la maison propose bals, expos, ateliers ludiques de cuisine, de danse, de yoga. Pour le grand spectacle, direction le Cirque de Navacelles, classé « grand site de France ». Au cœur des gorges de la Vis, qui entaillent le causse de Blandas, ce spectaculaire amphithéâtre de calcaire blanc a été sculpté par la rivière il y a quelque 6000 ans. Du belvédère, un sentier taillé dans la garrigue descend vers la résurgence de la Vis et les moulins à eau de la Foux… Non loin de là, on fait le plein d’activités nature.

Le mot de Pascale

"Pendant ce reportage, réalisé au printemps, je n'ai pas eu le temps de traverser les Cévennes avec un âne, comme l'avait fait Robert Louis Stevenson avec sa copine Modestine. Mais ce n'est que partie remise! Si vous voulez organiser ce voyage avec des étapes en refuges, seul ou en tribu, je vous recommande chaudement le site Les Chemins de Stevenson. Une mine d'informations! Rendez-vous ici : https://chemin-stevenson.org/

Une partie de canyoning dans les gorges de Vis ou une balade à vélo électrique avec Aigoual Pleine Nature, une galopade sur les crêtes avec les chevaux appaloosa du Cheval Vert à Arrigas ou une journée baignade/bronzette/pique-nique au pied de la cascade de St-Laurent du Minier… A vous de choisir! 

Au coeur du causse de Blandas, la rivière La Vis a sculpté le spectaculaire Cirque de Navacelles, classé « grand site de France ».

60 kilomètres séparent Alès de Florac-Trois-Rivières, au coeur du parc national des Cévennes. Une bonne option pour se poser : la Ferme des Cévennes. Dans ce hameau caussenard, blotti entre prairies et châtaigneraies, 7 vieilles maisons aux toits de lauzes accueillent les visiteurs. On y loge dans des chambres familiales au mobilier ancien, aux murs crépis à la chaux, aux parquets en châtaignier. Et à l’heure des repas, servis dans la grande salle commune, on déguste les spécialités locales : soupe à la châtaigne, pélardons grillés, chevreau à la broche, légumes du jardin. Les hôtes peuvent aussi participer à la traite des chèvres ou à la fabrication des fromages, bio évidemment. C’est le QG idéal pour collectionner des aventures inédites. Avec les plus petits, on part en balade avec des ânes, comme le fit autrefois R.L. Stevenson avec Modestine sur les chemins des Cévennes. A 30 kilomètres, au départ du joli village médiéval de Sainte-Enimie, on descend les gorges du Tarn en canoë. Stop baignades dans les vasques recommandé! Non loin de là, la grotte de Castelbouc propose des parcours spéléo ludiques. Et à Florac, le parc accrobranche de Cévennes Evasion est aussi adapté à tous les âges. Au menu : tyrolienne au dessus du Tarn, passerelles, filets et grands sauts pendulaires. Si on pique-niquait sur la terrasse perchée?

Le nouveau livre de

Jean-Philippe

COMPLICITÉS ANIMALES

 

70 histoires vraies qui parlent

d’empathie, d’entraide et

d’amitié.

 

Elevage de brebis sur le causse de Campestre, dans le Gard.

Fromages de chèvre Pélardon au marché du Vigan, dans le Gard.

PARTIR DANS LES CÉVENNES

SE RENSEIGNER

Vous êtes plutôt Cévennes du Sud ouCévennes du Nord ?

Vous préférez rester au coeur du Parc national des Cévennes.

SE LOGER

Le Mas du Ribard à Bréau & Salagosse (7 km à l’ouest du Vigan). Trois chambres d’hôtes intimistes en pleine nature et une rivière pour se baigner. 

La Ferme des Cévennes à Florac-Trois Rivières, près des gorges du Tarn. Accueil à la ferme, dans un hameau caussenard restauré de pied en cap. 

Nomad’Elze à Rogues, sur le causse de Blandas (15 km au sud du Vigan). Une maison et une table d’hôtes voyageuse, avec logement en yourtes familiales, comme au camping.

RÊVER. Au festival Les Romantiques de Saint Roman de Codières, à l’extrême sud des Cévennes gardoises, les 24 & 25 août. Ateliers d’écriture, concerts, danse, cirque, balades sous les étoiles… 

DÉGUSTER. Le syrah grenache d’Anne et Sébastien Plagne au Domaine de la Vaillère à Saint-Jean de Serres, à 10 km au sud est d’Anduze. Ou les vins blancs gourmands du Domaine des Arnasseaux de la famille Peladan à Cardet (18 km au sud d’Alès). Deux adresses chaudement recommandées par un ami d’amie. 

Le nouveau livre de

Jean-Philippe

COMPLICITÉS ANIMALES

 

70 histoires vraies qui parlent

d’empathie, d’entraide et

d’amitié.

 

Retour haut de page

Partagez...

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp