Lascaux

Voyage à la naissance de l’art

Voyage Grand format

LASCAUX IV A OUVERT SES PORTES FIN 2016. CETTE RECONSTITUTION DE LA FAMEUSE GROTTE ORNÉE A BÉNÉFICIÉ DES TECHNIQUES LES PLUS MODERNES POUR PLONGER LE VISITEUR AU CŒUR MÊME DE LA CRÉATION ARTISTIQUE.

Bien sûr, en pénétrant dans Lascaux IV, on ne peut empêcher un pincement au cœur, ce petit regret de ne pas pouvoir visiter La Vraie, celle dont les Cro-Magnons ont respiré l’air, foulé le sol il y a 20 000 ans. Ici le sol est en pente douce, bien lisse, aux normes. Et puis on lève les yeux. Et la magie opère. On oublie que l’on est à l’intérieur d’un fac-similé, d’une copie. Emportée dans cette cavalcade préhistorique, la visite peut commencer…

1940, 12 septembre. Quatre gamins du pays se sont mis en tête d’explorer un « trou de renard », l’ouverture d’un tunnel qui, selon la légende, conduit au Manoir de Lascaux. Après avoir élargi l’entrée, Marcel s’engouffre, bientôt suivi de ses trois acolytes. Et dans la lueur mouvante de leur torche, des hordes d’aurochs, des défilés de cerfs et des sarabandes de chevaux se mettent à virevolter tout autour d’eux. Ils préviennent aussitôt leur instituteur, qui en informe la Société archéologique locale. Dans ces périodes troublées par la guerre, l’abbé Breuil est réfugié dans la région. Dès le 21 septembre, l’un des plus fameux archéologue de son temps descend à son tour.

Le « Pape de la Préhistoire » éclaire l’incroyable « fresque » qui prendra le nom de Ronde des taureaux, en fait des aurochs. Aujourd’hui, la première salle visitée est toujours la Rotonde, dominée par quatre énormes bovins dont le plus grand mesure 5,5 mètres de long. Incontestables maîtres des lieux, ils donnent une impression de puissance et de mouvement. Mais ils ne sont pas seuls. « Lascaux compte 36 représentations animales ; de nombreux chevaux, quelques cerfs et même un ours, le seul de la grotte !, précise l’archéologue Jean-Pierre Chadelle.  L’autre star de la Rotonde est la licorne. Avec ses deux grandes cornes droites, il s’agit certainement d’un animal hybride ; mais on n’en sait guère plus. Pas plus d’ailleurs qu’on n’explique les nombreuses figures géométriques que l’on trouve partout dans la grotte.»

La visite se poursuit dans le Diverticule axial. C’est cette partie tout en longueur que l’Abbé Breuil avait baptisée « la Chapelle Sixtine de la Préhistoire », ses parois et sa voûte tout de calcite d’une incroyable blancheur faisant ressortir le nuancier des robes de la vache rouge, des chevaux ocre et noir et du sombre taureau.

PARTIR AU PAYS DE LASCAUX

Lascaux IV est la première réplique complète de la grotte originale. Mais c’est aussi un vaste centre de documentation et d’information sur l’art pariétal, qui fait appel aux techniques numériques et d’imagerie les plus modernes. Un complément indispensable à la visite de la grotte.

France - Grottes de Lascaux - Le Grand Taureau noir avec ses 3,50 mètres de long est un peu la star de Lascaux. Mais regardez bien la composition, il n’est pas seul. Il est accompagné de vaches rouges et d’aurochs dont on distingue les cornes.

Le Grand Taureau noir avec ses 3,50 mètres de long est un peu la star de Lascaux. Mais regardez bien la composition, il n’est pas seul. Il est accompagné de vaches rouges et d’aurochs dont on distingue les cornes.

Deux techniques ont été mises en œuvre pour réaliser le bovin : ses contours ont été tracés au pinceau, alors que les pigments ont été pulvérisés sur le corps pour donner un rendu moins précis, plus proche de la réalité d’un pelage. Dans la Nef, face à une vache noire et à deux bisons adossés, cinq cerfs dont seules les têtes cornées émergent semblent traverser une rivière à la nage. « C’est bien sûr une interprétation hasardeuse » souligne l’archéologue. Car il faut bien l’avouer, si l’art a une fonction, celle que les hommes de la préhistoire lui ont attribuée nous échappe encore… « On cherche à comprendre leurs techniques, on essaie de voir comment les animaux sont spatialisés les uns par rapport aux autres, on tente d’expliquer le choix de telle grotte dans le paysage. Mais les raisons qui ont poussé ces humains, uniquement éclairés à la lueur de leur lampe à graisse, à orner des grottes souvent difficile d’accès n’est pas en soi un axe de recherche.» Il faudrait pour cela pouvoir replacer ces créations dans le contexte religio-culturel de l’époque, ce qui dans l’état actuel des connaissances est juste impossible. 

Le mot de Jean-Philippe

« Même si l’on sait que l’on pénètre dans une copie, cela n’empêche pas d’admirer les œuvres que ces humains ont réalisé il y a 20 000 ans. Partout où je peux, je vais admirer l’art pariétal, mais Lascaux reste unique par sa richesse. »

Seule certitude, ces Homo Sapiens (c’est-à dire-nous !) qui nomadisaient en suivant les grands herbivores sont revenus ici durant plusieurs siècles. Moins connues que les peintures, les gravures sont aussi très présentes à Lascaux. La partie dénommée l’Abside en est entièrement recouverte. Sous sa coupole, pas moins d’un millier de gravures, certaines peintes d’autre non, tracées dans un incroyable enchevêtrement que seul un œil expert peut démêler.…

La reconstitution du diverticule avec sa vache rouge.

Le bâtiment semi-enterré du Centre.

L’atelier présente les principales œuvres pour mieux comprendre leur création.

En 1948, les propriétaires de la grotte, la famille de la Rochefoucauld, l’ouvrent au public moyennant plusieurs aménagements. Plus d’un million de visiteurs vont alors s’y presser. Et la détruire. Les peintures étaient restées 200 siècles dans une atmosphère stable, protégées des infiltrations d’eau par une couche d’argile. L’humanité qui s’y engouffre expire des gaz carboniques et humidifie les lieux ; elle trouble le parfait équilibre et favorise la prolifération de moisissure et de bactéries qui, inlassablement, rongent l’ouvrage. En 1963, Malraux, ministre de la Culture fait fermer la grotte pour préserver le site d’une mort devenue inéluctable !

Lascaux IV a ouvert ses portes en décembre 2017. Au pied de la colline où se trouve l’entrée close de la véritable grotte, se déploie désormais un vaste ensemble muséal qui a pris le nom de Centre International de l’Art Pariétal. Le visiteur y suit d’abord le parcours qui le conduit jusqu’à l’entrée du Fac-Similé. 

Il reconstitue l’ensemble des salles et des passages dans une atmosphère semblable à celle de l’originale. Durant trois ans, une trentaine de peintres, plasticiens, résineurs, mouleurs et serruriers de l’Atelier des Fac-Similés du Périgord ont recréé une surface de 900 mètres carrés de grottes. Au millimètre près !

La visite de Lascaux IV ne se limite pas à la reproduction de la grotte. Des projections 3D, des reproductions partielles de la grotte, des approches interactives aussi bien destinées aux adultes qu’aux plus jeunes permettent de replacer l’œuvre dans son contexte historique et soulignent l’intérêt artistique et l’influence que l’art de l’homme de Cro Magnon a sur les artistes modernes. « Ce qui s’impose à nous devant (ces œuvres) est la libre communication de l’être et du monde qui l’entoure, l’homme s’y délivre en s’accordant avec ce monde dont il découvre la richesse. » a écrit le philosophe Georges Bataille.

Le nouveau livre de

Jean-Philippe

COMPLICITÉS ANIMALES

 

70 histoires vraies qui parlent

d’empathie, d’entraide et

d’amitié.

 

France - Grotte de Lascaux - La salle des Taureaux est en fait une formidable cavalcade qui comprend des aurochs, mais aussi des chevaux, des cerfs, un ours et un étrange animal surnommé la licorne.

La salle des Taureaux est en fait une formidable cavalcade qui comprend des aurochs, mais aussi des chevaux, des cerfs, un ours et un étrange animal surnommé la licorne.

UN LASCAUX… DES LASCAUX !

Actuellement, il existe 4 Lascaux.

Lascaux est la dénomination utilisée pour désigner la grotte originale, désormais fermée au public.

Lascaux II est le premier fac-similé de la grotte et le premier fac-similé de grotte au monde ; il a été ouvert en 1983. Bien qu’il ne reproduise qu’une partie de la grotte originale, 90 % des peintures (mais pas des gravures) y sont présentées. Situé près de la grotte originale, il a accueilli près de dix millions de personnes. Cette importante fréquentation mettant en péril le site même de la grotte originale, il a été décidé de la construction de Lascaux IV a un emplacement moins sensible.

Lascaux III est une exposition itinérante qui présente cinq parois de la grotte à la manière d’un fac-similé. Inaugurée en 2012 à Bordeaux, elle a été présentée à Houston, Montréal, Bruxelles, Paris, Genève, au Japon et continue sa tournée mondiale.

Lascaux IV est le Centre International de l’Art Pariétal qui vient d’ouvrir ses portes.

DÉCOUVRIR LASCAUX

Renseignements : Sur le site officiel de Lascaux

Visite : Il est fortement conseillé de réserver la visite en achetant les billets sur le site internet. Il faut compter environ 2 h 30 pour la visite de la grotte et des installations autour. Les visites dans la grotte se font toujours en compagnie d’un guide.

A lireLascaux, une œuvre de mémoire. Ouvrage collectif – Éditions Fanlac. La grande histoire de Lascauxde Hervé Chassain et Denis Tauxe – Éditions Sud Ouest.

Le nouveau livre de

Jean-Philippe

COMPLICITÉS ANIMALES

 

70 histoires vraies qui parlent

d’empathie, d’entraide et

d’amitié.

 

Retour haut de page

Partagez...

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp