LA YOLE 

vogue vers le Patrimoine de l’Humanité

L’icône

Yole de course, Martinique

La yole, c’est l’embarcation typique de la Martinique,  une véritable icône ! À l’origine, cette barque aux ailes déployées et construite en bois de gommier était utilisée pour la pêche. Elle aurait donc dû disparaître des eaux bleues caribéennes, victime anodine et collatérale de la modernisation.

À partir des années 1950, l’embarcation coutumière se mue en bête de course. Suspendus au-dessus de l’eau, et usant uniquement de la force de leur corps, les yoleurs parviennent à faire filer leur embarcation dépourvue de lest, de dérive et de gouvernail. La navigation nécessite donc la parfaite cohésion d’un équipage composé de 6 à 11 membres.

De nombreuses régates sont courues chaque année, dont la plus fameuse est le Tour des Yoles. Pendant une semaine, habitants et touristes sont tournés vers la mer et vivent au rythme des étapes qui les mènent de port en port alors qu’une ambiance particulièrement festive règne dans toute l’île. 

En  2018, les amoureux de la yole ont déposé un dossier pour que leur barque ailée entre au Patrimoine Culturel Immatériel de l’UNESCO. En 2019, le ministère de la Culture validait le projet. La dernière étape se joue maintenant et ne se gagnera pas sans un maximum de soutiens.

Alors pourquoi ne pas aller applaudir les yoleurs sur place ! Dès le 26 juin 2020, date prévue de la réouverture de l’aéroport d’Orly, les compagnies aériennes proposeront des vols directs quotidiens vers les Caraïbes.

On s’envole pour la yole…

Recevez chaque mois la Newsletter qui élargit vos horizons !

Le nouveau livre de

Jean-Philippe

COMPLICITÉS ANIMALES

 

70 histoires vraies qui parlent

d’empathie, d’entraide et

d’amitié.

 

Retour haut de page

Partagez...

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp